accueil
Infos télécoms :
Les informations des télécommunications

5 derniers posts :
Les 5 derniers posts du FORUM de PABX-FR
Menu Principal
Présentation
Statistiques
Plan du site
Liens personnels
Cryptographie
IP-TCPIP-UDP-RFC
PABX

Présentation
Téléphonie sur IP
Voix sur IP (VOIP)
Newsletter

Publicité
Télécommunications

Informations
Indicatifs
Plan num français
Liens Télécoms
World
Callshop/callbox
GSM  GPRS  WAP

Partenaires

IP La bible
Sécu Informatique
Ilotech
PABX-FR.COM
PABX-FR.EU
Télécoms
Vins à Paris
La téléphonie en VPC


Qu'est ce que le GPRS ?

C'est l'abrévation de General Packet Radio System (GPRS) qui permet à un utilisateur muni d'un appareil GSM équipé pour le GPRS d'établir une liaison IP en mode paquets vers un fournisseur de services IP ( Fournisseur d'accès internet ou bien un réseau privé d'entreprise ) en utilisant des infrastructures existantes GSM (fonctionnant eux en commutation de circuits).
Le GPRS fait partie du monde 2,5 ou 2G+ ( si l'on compare avec l'UMTS qui est du domaine 3G et le GSM normal qui est du monde 2G Iet II).
Cela permet d'établir une liaison en mode paquets d'un débit maximum de 171 Kbits/s entre le terminal mobile GSM vers le module SGSN ( Serving GPRS Support Node )
.
Le module GGSN ( Gateway GPRS Support Node ) établit un tunneling IP ( backbone GPRS ) à partir des informations fournies par le SGSN du terminal mobile demandeur.
Si le terminal change de relais ou zone GSM en se déplacant: la communication par paquets sera maintenue vers un autre SGSN afin d'aboutir toujours sur le même backbone GPRS.

La technologie GPRS est destinée à remplacer les technologies CSD (Circuit Switched Data) et SMS (Short Message Service) actuellement utilisées pour le transport des données sur les réseaux GSM.

Le remplacement de CSD et de SMS est nécessaire afin d'obtenir des débits de transfert de données plus importants sur les téléphones mobiles, ainsi que pour fournir une tarification plus juste.

En effet, la commutation de circuit nécessite l'établissement d'une communication au sein de la cellule GSM monopolisant ainsi un canal de données que ne peut donc plus utiliser un autre utilisateur. Or, lorsque l'on sait que la consultation d'informations sur un service réseau comme Internet est constituée à 70-80% de temps morts durant lesquels aucune information n'est échangée entre le serveur et le client quel qu'en soit le sens, on se rend compte que cette monopolisation d'un canal de communication est inadapté. Par ailleurs, cette monopolisation, compréhensible en mode vocal, se paye en terme de coût de communication. En fait on paye la monopolisation du canal de communication, donc on paye pour attendre.

GPRS propose une commutation de paquets, permettant de ne pas mobiliser de canal de communication, et donc autorisant une tarification plus souple, à l'usage. Outre cet avantage non négligeable, GPRS permet d'atteindre un débit maximum de 171 KBits/s, ce qui correspond pour l'utilisateur final environ 115 KBits/s.

Toutefois, ce débit ne concerne que les téléphones mobiles ou cartes modems spécifiques compatibles GPRS avec quelques précisions :
En effet, les téléphones mobiles ou cartes ne gère qu'un nombre restreint de Time Slots.

Au niveau des cellules, les déploiements récents ont démontrés qu'une densité de cellule inférieur à un kilomètre était obligatoire.

La technologie GPRS permet de bénéficier d'un débit de données supérieur au GSM existant avec de la commutation par paquets et l'utilisation du protocole TCP/IP et permet donc d'offir à la clientèle un service WAP (ou autre) sans investir dans des infrastructures lourdes comme l'UMTS.

Synoptique
Ci-dessous, un synoptique théorique d'un relais GSM équipé de l'accès GRPS :


Quels opérateurs pour le GPRS ?

Les trois opérateurs de télécommunications mobiles en france sont en phase commercial et leurs backbones aussi.
Apparement, les opérateurs mutaliseront les équipements GGSN ( peut-être pour des questions de coûts ou de place ).
Si vous souhaitez savoir si un opérateur est prêt dans un pays en particulier, cliquez ici.

Et quels services ?

Le GPRS permettra de se passer des passerelles WAP, en accédant directement au fournisseur de contenu.
Ce protocole sauvera surement le WAP en raison de sa vitesse plus élevée, mais ne révons pas tout de suite : en cas de problèmes d'accès, les terminaux GPRS passeront sur le mode GSM classique ( donc la vitesse sera au maximum de 9,6 Kbps ).


Avec quels terminaux ?

Les terminaux compatibles GPRS sont :
Pour SFR : www.sfr.net/gprs_terminaux.htm ou www.sfr.fr/actu/dossier/gprs/index.jsp
Pour Bouygues Telecom : boutique.bouyguestelecom.fr/telephones
Pour Orange ( France Telecom ) : www.orange.fr/html/ge/nouveautes/


Un autre petit listing sur les terminaux compatibles GPRS

Si quelqu'un désire vérifier ou mettre à jour ces données, cliquez ici.
Ericsson R520m, T39m, T68m Motorola Timeport 260 et 280
Nokia 8310, 6610, 7210 Siemens ME45, S45
   

Qu'est ce que EDGE ?


C'est l'abrévation de Enhanced Data Rate for Gsm Evolution (EDGE) qui permet à un utilisateur muni d'un appareil GSM équipé de faire de la transmission de données avec des débits jusqu'à 384 Kbits/s maximum en mode paquets.

Cette technologie EDGE se situe entre la deuxième et la troisième génération (entre la 2,5G et la 3G, soit EDGE=2,75G).
Les avantages de GPRS et EDGE ont la chance de s'appuyer sur l'infrastructure GSM existante.

Le GPRS, technologie de transmission en mode paquets, multiplie par trois le débit proposé par le GSM, soit 115 kbit/s.

Huit fois plus rapide que le GSM, avec pratiquement la même infrastructure de réseau ! Les premiers tests de la norme Edge (Enhanced Date rate for GSM Evolution) ont été réalisés avec succès aux Etats-Unis, début novembre, par Nokia et l'opérateur AT&T. Entre un GPRS pas si rapide que ça, et le ruineux UMTS, la norme de téléphonie mobile Edge pourrait trouver sa place en France. En effet, avec ces résultats, Edge se pose en successeur potentiel du GPRS, pour le surf, le téléchargement de musique et les transferts de données (mails, images...) sur téléphone mobile. Mais attention, si jamais cette norme venait à être adoptée, il faudrait changer de téléphone pour en profiter. Le haut débit sur le réseau GSM est à ce prix. Edge change en effet le mode de transfert des données sur les réseaux GSM 900, 1 800 et 1 900 MHz. Les premiers téléphones Edge pourraient être disponibles dans le courant de l'année 2003.

Concernant certains types d'applications, l'UMTS devra aussi affronter la concurrence de technologies émergentes, comme celles des réseaux sans fil (WLAN). Avec des débits qui devraient atteindre 54 Mbit/s, 802.11a et HiperLAN2 sont parfois même appelées architectures 4G. Si elles se multiplient dans les lieux publics, comme certains le prévoient, elles empiéteront sur le territoire de l'UMTS.


Informations légales

Tous les produits mentionnés ou marques citées sont des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous la référence N° 810165.

© Copyright 1999-2008 - Tous droits réservés.
Reproduction partielle (ou totale) strictement interdite sans une autorisation écrite de l'auteur.

IP VPN LAN Sécurité entreprise Téléphonie entreprise Expert de votre Infrastructure

Serinya, Operateur Telecom