Flux RSS en xml
Page d'accueil du site... Le forum PABX en direct...Cliquez ici pour envoyer un email au webmaster !
 Menu principal Bonjour, nous sommes le                                            Plan du site
Présentation
Nouveautés

 GLOSSAIRE DES TERMES TECHNIQUES ( LETTRE U V W X Y Z )

 Cliquez sur la lettre de votre choix ci-dessous, pour lire la définition d'un terme technique ou d'un acronyme...

  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  1-0


  INFORMATIONS LEGALES


Auteur : Marc Chutet

Dernière mise à jour : 14 février 2006

Cette page essaye d'identifier et d'expliquer des termes techniques spécialisées, dans leur contexte. Plusieurs sources d'inspirations comme des cours, ou des documentations, ou des explications seraient trop longues à énumérér ici, je remercie donc tous les auteurs ou interprètes.

Cette page, ainsi que toutes les pages de ce site internet sont protégées par le code de la
propriété intellectuelle
, et par la Loi de l'Economie Numérique.
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous la référence N° 810165.

Certains sites exterieurs n'hésitent pas à reprendre ces informations SANS AUCUNE AUTORISATION.
Merci donc de respecter le travail de l'auteur, et des rapporteurs, et de ne pas cautionner le piratage.

Toute copie partielle ou totale, sous tout format électronique, même web et papier doit :
1) obligatoirement être accompagnée de cette présente note d'information légale,
2) obligatoirement être autorisée par l'auteur (et par lettre manuscrite signée),
2) obligatoirement être accompagnée de la source d'information (http://www.pabx-fr.com),
AVANT TOUTE UTILISATION PAR UN TIERS !

En cas d'erreur, de demande de rajout, ou de modification (ce qui est d'ailleurs la bienvenue), merci d'écrire au webmaster en cliquant sur bouton identifié Contact en haut de la page et de suivre les instructions.

Statistiques
Download
Liens personnels
Cryptographie
IP-TCPIP-UDP-RFC
 PABX
Présentation
Configurations
Téléphonie sur IP
Voix sur IP (VOIP)
Newsletter
 Télécommunications
Indicatifs Intern.
Plan num. français
Liens Télécoms.
World
Callshop/Callbox
Glossaire
 GSM-WIFI-WIMAX
GSM Phase II
WAP
GPRS - EDGE
UMTS
Envoi de SMS
WiFi
WIMAX



translate in english
U

UDP
User Datagram Protocol.
Protocole standard de l'Internet, utilisé pour le transport (non sécurisé) de datagrammes entre deux hôtes, la gestion des erreurs de transmission étant assurée par la couche applicative.

UIT (Union Internationale des Télécommunications) :

organisme international placé sous l'égide de l'ONU et siégeant à Genève, chargé de l'élaboration des normes dans le secteur des télécommunications. Pour plus d'informations, cliquez ici.
 
UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) :

Système de télécommunications mobiles universelles ; dénomination de la norme retenue en Europe pour les systèmes de radiocommunications mobiles de troisième génération, qui permettront d'offrir une large gamme de services, intégrant la voix, les données et les images. Dans le cadre de l'UIT, il existe plusieurs normes concurrentes pour ces systèmes, dans le cadre de l'appellation générique "IMT 2000". L'UMTS est la norme prévu pour 2002 en Europe. Elle définira la 3ème génération des mobiles, avec des possibilités bien plus grandes, notamment concernant le transfert de données et les nouveaux services accessibles à partir du mobile.
 
UMTS (Universal Mobile Telecommunications System)

Pour plus d'informations, cliquez ici.
Pour accéder à la page spéciale sur le site, cliquez ici.

UMTS :
Universal Mobile Telecommunications System. Aussi appelée "3G"par SFR ou "Troisième génération", cette norme en cours de déploiement en France chez Orange et SFR offre lui un débit effectif de 400 Kbps.
 
Upload
:
C'est le contraire de download : transfert de fichiers à partir de votre ordinateur vers Internet (un ordinateur distant). Pour mettre un site en ligne, on dit qu'on l'upload.
 
URA (Unité de Raccordement d'Abonné) :

Sur le réseau de France Télécom, partie d'un commutateur téléphonique sur laquelle sont raccordées les lignes d'abonnés et qui procède à la numérisation des informations.
 
URAD

 
URL (Uniform Resource Locator)
:
Adresse électronique d'une ressource sur Internet. L'adresse URL comprend 3 parties : la méthode d'accès (ou protocole) par exemple http suivi de : et //, puis le nom du domaine, par exemple /mci/actualites/sommaire.htm. L'URL complète : http://www.mdp/mci/actualites/sommairebis.htm

USB :
C'est un type de prise destiné à connecter un appareil (souris,webcam, imprimante, téléphone mobile, etc.) ) un PC ou un MAC. L'USB 1.1 souffre de débits très lents, l'USB 2.0 est jusqu'à 40 fois plus rapide.

V

VDSL
Very high rate Digital Subscriber Line ou Vey high Speed DSL.
Cette version de DSL offre un débit de 53 Mbps en réception et 2,3 Mbps en émission de données.

VSAT (Very Small Aperture Terminal) :

Services de télécommunications par satellite utilisant une partie étroite de la capacité totale du satellite grâce à un terminal d'émission-réception de petite dimension permettant l'échange d'informations à bas ou moyen débit.
 
Vidéotex (videotex) :

Système permettant à la demande de l'utilisateur la visualisation sur un écran de télévision de pages d'informations codées sous forme numérique et stockées dans une base distante.
 
Visioconférence :

La visioconférence est un système de conférence multimédia dont le principal avantage est de permettre à 2 ou plusieurs interlocuteurs distants de se voir et de se parler à travers des liaisons RNIS (H320) ou Internet (H323). La visioconférence nécessite une caméra vidéo adaptée, un logiciel dédié ainsi qu'une connexion internet à haut débit ou Numéris.
 
VLR (Visitors Location Register) :

Enregistreur de localisation de visiteurs. Voir HLR.
 
VoIP ( Voice over Internet Protocol ) :

La Technique VoIP (standard H.323 de l'UIT) permet de construire un réseau téléphonique basé sur une plate-forme usuelle comme Windows NT, et d'utiliser le réseau informatique classique (LAN/WAN+IP) au lieu d'un système de câblage parallèle, avec des téléphones possédant uniquement une interface Ethernet.
Pour plus d'informations, cliquez sur ce lien : http://www.voip-community.net/
Pour accéder à la page spéciale sur le site, cliquez ici.
 
Voie logique, VL (logical channel) :

En commutation par paquets, moyen de transmission bidirectionnelle simultanée sur une liaison de données. Plusieurs VL peuvent exister sur une même liaison de données par entrelacement des paquets.
 
VMS
(Voice Mail Service) :
Service de messagerie vocale.
 
VMSC (Visited Mobile Switching Center) :

Centre de Commutation de service Mobile
visité.

VN3
Version nationale 3 du RNIS utilisé sur le territoire français.
Abandonnée en métropole.

VN 4
Version nationale 4 du RNIS français.
Egalement abandonnée.

VN6
Correspond au déploiement français du protocole Euro ISDN ou Euro RNIS.
 
VPLMN (Visited Public Land Mobile Network) :

Réseau Mobile Public Terrestre visité.

VPN
Virtual Private Network (Réseau Privé Virtuel).
Interconnexion de réseaux réalisée à travers un réseau public et privatisée grâce à des mécanismes d'authentification et de cryptage des données.

W

 

WAN ( Wide Area Network Réseau Interurbain ) :
Réseau d'ordinateurs répartis n'importe où dans le monde (et peut-être même au delà).
 
WAP ( Wireless Applications Protocol ) :

Protocole dont le but est de faciliter la communication entre un système informatique et un GSM. Il concerne notamment les liens entre Internet et les mobiles pour faire de la simplicité du service une réalité.

WAP :
Wireless Applications Protocol. Il s'agit d'Internet, en version très allégée, accessible depuis un téléphone mobile.
 
WCDMA ( ARMC à large bande ) :

les services sans fil de " troisième génération " (désignés parfois par le terme services 3G) vont étendre de façon significative l'ensemble d'options disponibles pour les utilisateurs et permettre la diffusion de services de divertissement, d'information et de communication, via des terminaux sans fil.

WEP
Wireless Encryption Protocol.
Protocole de chiffrement d'une connexion sans fil entre 1 hôte et un point d'accès.
Le chiffrement peut être fait sur 40,56 ou 128 bits.
 
WIFI (Wireless fidelity) :

Nom commercial pour la technologie IEEE 802.11b de réseau local ethernet sans fil (WLAN), basé sur la fréquence 2.4 Ghz.

Wi-Fi :
Contraction de "Wireless Fidelity", le Wi-Fi désigne un réseau sans fil qui autorise un débit théorique de 11 Mbps (805.11b) ou 54 Mbps (802.11g) par seconde, dans un rayon de 50 à 100 mètres. Aujourd'hui, seuls quelques smartphones sont équipés de Wi-Fi, comme le Nokia 9500 et le Qtek 9090.
 
Windows CE™
:
Système d'exploitation pour les ordinateurs de poche avec la même ergonomie que Windows '95™ ; il inclut des versions réduites de Word™, Excel™, Explorer™, etc.
 
WLAN (Wireless Local Area Network) :

Réseau local sans fil. Voir LAN.
 
WWW (World Wide Web) :

Le Web est la partie multimédia d'Internet (c'est-à-dire affichant indistinctement du texte, de l'image, du son...). Le Web est composé de plusieurs millions de sites qui sont à Internet ce que les livres sont à une bibliothèque. Chaque site est composée de une à plusieurs dizaines de pages.
 
WLAN (Wireless Local Area Network) :

Réseau sans fil situé dans une zone réduite.

X

XDSL x DSL
Terme désignant toutes les noouvelles technologies DSL.

XML (Extensible Markup Language :

Langage Extensible de Balisage) est le langage destiné à succéder à HTML sur le World Wide Web. Comme HTML (Hypertext Markup Language) c'est un langage de balisage (markup), c'est-à-dire un langage qui présente de l'information encadrée par des balises. Mais contrairement à HTML, qui présente un jeu limité de balises orientées présentation (titre, paragraphe, image, lien hypertexte, etc.), XML est un métalangage, qui va permettre d'inventer à volonté de nouvelles balises pour isoler toutes les informations élémentaires (titre d'ouvrage, prix d'article, numéro de sécurité sociale, référence de pièce…), ou agrégats d'informations élémentaires, que peut contenir une page Web.

X.509
Format des certificats d'identité recommandé par l'Union Internationale des Télécommunications.


Y

 

Z

ZAA (Zone à Autonomie d'Acheminement ou local exchange area ) :
Sur le réseau de France Télécom, à chaque catégorie de commutateur correspond une zone technique qui représente le nombre d'abonnés desservis par un ou plusieurs commutateurs d'un niveau donné. La ZAA : (zone à autonomie d'acheminement) correspond au CAA ; la ZT (zone de transit) au CT.
 
ZAB :

Série de Numéros : tranche de 1 million de numéros consécutifs repérés par leur trois premiers chiffres.

ZABPQ :
Blocs de Numéros : plus petite quantité de numéros consécutifs réservable (et attribuable) après l'unité. Elle sera généralement de 10 000 numéros (forme " ZABPQ "), elle pourra être de 1000 numéros dans certains cas particuliers (forme " ZABPQ M"). La modularité de gestion des numéros géographiques en France métropolitaine est le bloc de dix mille numéros correspondant à un ZABPQ.

ZIP : Le ZIP est un format de compression et d'archivage de fichiers. Il est utilisé pour réduire la taille des documents avant de les envoyer par courrier électronique. Le logiciel le plus utilisé pour traiter les fichiers ZIP est WinZIP pour Windows.

EZABPQMCDU :
E=Exploitant (opérateur de transport); Z= Zone; ABPQ, pas d'explication particulière. M=Milliers; C= Centaines; D= Dizaines; U=Unités.

Zone locale de tri :
l'opérateur de boucle locale n'achemine vers le transporteur choisi par l'appelant que les appels destinés à des appelés extérieurs à la zone locale de tri ; il conserve et achemine lui-même les appels internes à la zone locale de tri, quelle que soit la séquence de numérotation composée par l'appelant. En France, la zone locale de tri correspond le plus souvent au département. Elle s'est attachée à une définition lisible et compréhensible par le consommateur et a donc retenu comme zone locale de tri le département, y compris les départements d'Outre-Mer. (NB : pour l'Ile-de-France, Paris et les départements de la petite couronne (75, 92, 93, 94) ne forment qu’une zone de tri ; de même, la Corse ne forme qu’une zone de tri.) Jusqu’au 1er Janvier 2002, date de l’ouverture à la concurrence des communications locales, tout appel passé vers un abonné situé hors de la zone de tri de l’appelant pouvait être acheminé par un opérateur autre que France Télécom. Par contre, les appels passés à l’intérieur d’un même département, ne pouvaient être acheminés que par France Télécom.
Un appel de voisinage est un appel entre abonnés situés dans des Zones de Tri limitrophes.
Un appel national est un appel entre abonnés situés dans des Zones de Tri non limitrophes.
 
Zone locale élargie " (ZLE)

ou " marguerite ", quant à elle, est la circonscription tarifaire de base de France Télécom pour les appels locaux. Il s’agit d’une zone "mouvante" autour de l'abonné. Elle est constituée de la circonscription tarifaire dans laquelle se trouve l’abonné, plus toutes les circonscriptions tarifaires adjacentes.
Les appels passés à l’intérieur de cette zone correspondent au tarif local de France Télécom et peuvent être inclus dans des formules de forfait (prix fixe pour un nombre n d’heures par mois).
Les autres appels ont un tarif qui est fonction de la distance qu’il y a entre le chef lieu des circonscriptions tarifaires respectives du destinataire et de l’appelant. Quatre niveaux tarifaires sont appliqués par France Télécom, le tarif le plus élevé s’appliquant au-delà de 100 kilomètres.
Ainsi, aujourd’hui, alors que le marché des communications locales est totalement ouvert, coexistent deux types de zones tarifaires pour les appels locaux : les " zones locales de tri " calquées sur les départements et adoptées par la plupart des opérateurs alternatifs (Cégétel, Télé2 par exemple) et les " zones locales élargies " de France Télécom.

Zone de Numérotation Élémentaire (ZNE) :

ZT (Zone de Transit) :
voir ZAA ,

 

 

Informations légales

Tous les produits mentionnés ou marques citées sont des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous la référence N° 810165.

© Copyright 2002-2006 - Tous droits réservés.
Reproduction partielle (ou totale) strictement interdite sans une autorisation écrite de l'auteur.