Flux RSS en xml
Page d'accueil du site... Le forum PABX en direct...Cliquez ici pour envoyer un email au webmaster !
 Menu principal Bonjour, nous sommes le                                            Plan du site
Présentation
Nouveautés

 GLOSSAIRE DES TERMES TECHNIQUES ( LETTRE I )

 Cliquez sur la lettre de votre choix ci-dessous, pour lire la définition d'un terme technique ou d'un acronyme...

  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T U  V  W  X  Y  Z  1-0


  INFORMATIONS LEGALES


Auteur : Marc Chutet

Dernière mise à jour : 14 février 2006

Cette page essaye d'identifier et d'expliquer des termes techniques spécialisées, dans leur contexte. Plusieurs sources d'inspirations comme des cours, ou des documentations, ou des explications seraient trop longues à énumérér ici, je remercie donc tous les auteurs ou interprètes.

Cette page, ainsi que toutes les pages de ce site internet sont protégées par le code de la
propriété intellectuelle
, et par la Loi de l'Economie Numérique.
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous la référence N° 810165.

Certains sites exterieurs n'hésitent pas à reprendre ces informations SANS AUCUNE AUTORISATION.
Merci donc de respecter le travail de l'auteur, et des rapporteurs, et de ne pas cautionner le piratage.

Toute copie partielle ou totale, sous tout format électronique, même web et papier doit :
1) obligatoirement être accompagnée de cette présente note d'information légale,
2) obligatoirement être autorisée par l'auteur (et par lettre manuscrite signée),
2) obligatoirement être accompagnée de la source d'information (http://www.pabx-fr.com),
AVANT TOUTE UTILISATION PAR UN TIERS !

En cas d'erreur, de demande de rajout, ou de modification (ce qui est d'ailleurs la bienvenue), merci d'écrire au webmaster en cliquant sur bouton identifié Contact en haut de la page et de suivre les instructions.

Statistiques
Download
Liens personnels
Cryptographie
IP-TCPIP-UDP-RFC
 PABX
Présentation
Configurations
Téléphonie sur IP
Voix sur IP (VOIP)
Newsletter
 Télécommunications
Indicatifs Intern.
Plan num. français
Liens Télécoms.
World
Callshop/Callbox
Glossaire
 GSM-WIFI-WIMAX
GSM Phase II
WAP
GPRS - EDGE
UMTS
Envoi de SMS
WiFi
WIMAX



translate in english

 

I

IAP (Internet Access Provider)
Voir la définition du FAI ou ISP.

ICMP (Internet Control Message Protocol).
Il fait parti du protocole Internet et est défini dans le RFC 792, il permet de gérer les erreurs de connexions (réseaux indisponibles) ou de tester les connexions (ex: ICMP Echo=PING).
Voir la RFC 792 en cliquant ici pour obtenir plus d'informations en francais.


Identification

procédé permettant de reconnaître un utilisateur de manière sûre par la récupération de données qui lui sont propres.

Identification des appels malveillants (malicious call identification, MCID)

Complément de service permettant à un abonné demandé de solliciter que l'identité de la ligne appelante soit enregistrée par l'exploitant du réseau.

Identification de l'appelant
L'identification de la ligne appelante permet d'afficher sur le téléphone de la personne appelée le numéro complet du poste à partir duquel l'appel est émis. L'identification de la ligne appelante existe depuis 1988 pour le RNIS, depuis 1992 pour les appels aux pompiers par le 18, depuis 1993 pour les appels au SAMU par le 15, et depuis 1994 pour l'identification des appels malveillants. Le 12 mars 1996, la C.N.I.L. a émis un avis favorable à l'extension de la présentation du numéro de téléphone de la ligne appelante à tous les abonnés. France Télécom a ouvert commercialement ce service en septembre 1997. Deux modalités sont proposée aux abonnés qui veulent s'opposer à l'identification de l'appelant : l'abonné peut, soit appeler un numéro vert gratuit (0.800.25.14.14) , soit en composant le 3651 avant le numéro de téléphone de son correspondant. Si l'abonné n'a pas effectué l'une de ces deux démarches, son numéro est présenté à son correspondant dés lors que celui-ci dispose de l'équipement adéquat (poste téléphonique avec affichage ou boîtier supplémentaire).
L'identification de l'appelant est réalisé avec l'analyse du numéro ayant émis l'appel d'urgence (15,17,18 ou 112) et avec le croisement des bases de données d'annuaire administratif et technique de France Télécom.

IEC
Acronyme de International Electrotechnical Commission (commission électrotechnique internationale).

IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers)

Société savante américaine fondée en 1884 qui regroupe des adhérents (enseignants, chercheurs, étudiants) du monde entier travaillant dans le secteur des télécommunications, de l'électronique, de l'électricité et de l'informatique. Le comité 802 de l'IEEE s'occupe de normalisation des réseaux locaux. Pour consulter leur site, cliquez ici.

IEM
Impulsion ElectroMagnétique.

IETF ( Internet Engineering Task Force )
Organisme coordonnant un groupe spécial d'ingénieurs et de développeurs pour assurer l'avenir d'Internet. C'est une grande communauté internationale ouverte de concepteurs de réseaux, d'opérateurs, de vendeurs et de chercheurs interessés par l'évolution de l'architecture et le fonctionnement sans heurt d'Internet. Elles est ouverte à tout individu interessé.
Pour accéder à leur site officiel, cliquez ici.

ILO
Acronyme de Integrated Lights-Out.

IMAP (Internet Messaging API Protocol)
C'est un protocole de messagerie entre serveurs Intranet ou Internet vis-à-vis des postes des utilisateurs.

IMEI ( Numéro d'identification du terminal GSM )
Chaque terminal mobile GSM possède un numéro d'identification appelé IMEI (International Mobile station Equipment Identity). Ce numéro qui est indiqué sur l'appareil (souvent sous la batterie) est aussi stocké dans les mémoires du terminal. Pour le lire, faites *#06# sur votre portable GSM. Identité Internationale de l’Equipement Mobile.

IML
Acronyme de Integrated Management Log (journal de maintenance intégré).

IMS (IP Multimedia Subsystem). Spécification d'un nouvelle architecture fournissant une couche intermédiaire au coeur des réseaux, en ouvrant plusieurs sessions possibles au cours d'une même communication. Les bases du standard IMS, se tiennent dans le coeur d'un consortium d'opérateurs bien surs et de constructeurs. D'après certaines personnes, l'IMS serait l'addition de la voix sur IP, des protocoles SIP et RTP, et de l'E-mail. Un récent document d'Alcatel du 11 janvier 2006 relate le débat du mixage entre IMS et NGN (cliquez ici pour télécharger ce document en anglais).


IMSI (International Mobile Subscriber Identity)
Identité Internationale de l’abonné Mobile.

IMT 2000 : International Mobile Telecommunications 2000

Indicatif régional (Area Code)
indicatif à un ou plusieurs chiffres permettant de communiquer avec les autres départements.

Indicatif international (international prefix)
indicatif à deux ou trois chiffres afin de communiquer avec les autres états/pays. (voir country code).
Exemple : pour joidre la france depuis l'étranger, on compose 00 (préfixe de sortie internationale) et 33 (indicatif de la france).

Infrarouge
Appelé aussi IrDA. Norme de transmission utilisant des ondes invisibles pour transmettre des données.

Intégrité : propriété assurant que des données n'ont pas été modifiées ou détruites de façon non autorisée.

Interconnexion : mécanisme de connexion entre les différents réseaux de télécommunications, dont l'objectif est de permettre à chaque abonné d'un opérateur de joindre tous les abonnés de tous les opérateurs.

Interconnexion forfaitaire
désigne une offre d'interconnexion entre les réseaux des opérateurs tiers et le réseau de France Télécom, selon laquelle les charges payées par les opérateurs tiers pour la collecte de trafic sur la boucle locale sont fixes par circuit et ne sont plus facturées à la minute.

Interconnexion directe
l'interconnexion directe ou service de terminaison d'appel, consiste, pour un opérateur, à terminer un appel vers un abonné de France Télécom. L'appel est acheminé par l'opérateur jusqu'au point d'interconnexion ; il est ensuite pris en charge par France Télécom sur son réseau à partir du point d'interconnexion jusqu'au poste de cet abonné.

Interconnexion indirecte
l'interconnexion indirecte ou service de collecte d'appel consiste, pour un opérateur, à collecter un appel d'un abonné de France Télécom qui utilise un préfixe pour sélectionner cet opérateur. L'appel est pris en charge par France Télécom depuis le poste de l'abonné jusqu'au point d'interconnexion, puis par l'opérateur nouvel entrant à partir de ce point.

Interconnexion en ligne (in span)
voir "colocalisation"

Interface d'interconnexion
ensemble des règles techniques, nécessaires à la mise en oeuvre concrète de l'interconnexion grâce à l'établissement d'un dialogue entre les réseaux, qui définissent les modalités physique d'interconnexion, les services et fonctionnalités avancées accessibles entre les réseaux concernés, les mécanismes de commande de ces services ainsi que leurs modalités de facturation et d'exploitation.

Interface radio
dispositif permettant à un terminal mobile de communiquer avec le réseau. La normalisation de l'interface radio de l'UMTS a fait l'objet de nombreuses discussions au sein de l'ETSI en 1997. Le comité SMG a adopté, le 29 janvier 1998, la norme UTRA (UMTS Terrestrial Radio Access) pour l'interface radio terrestre (par opposition à l'interface radio des systèmes par satellite). La norme UTRA, qui résulte d'un compromis, comprend deux composantes au départ concurrentes : la norme WCDMA et la norme TD/CDMA. L'UTRA a été retenue par l'UIT en mars 1999 comme l'une des normes de l'interface radio pour l'IMT 2000.

Internet
Le nom le plus emblématique du 20° siècle. C'est tout simplement le réseau des réseaux.
ensemble de réseaux informatiques interconnectés et les plus variées en terme de nombre de machines, et d'utilisateurs, communiquant entre eux entre eux grâce à un protocole : l'IP (Internet Protocol) et permettant l'offre et l'utilisation d'innombrables services comme lire, publier et échanger des informations de toutes sortes (textes, sons, images et données).
Beaucoup de ressources informatiques et de télécommuncations de toutes sortes rendent homogène ce réseau planétaire.
L'accès au réseau est ouvert à tout utilisateur ayant obtenu un accès physique et une adresse auprès d'un organisme accrédité.

Internet commuté
Désigne l'accès à Internet à partir du réseau téléphonique commuté (RTC) par un modem analogique standard, connecté sur une ligne téléphonique classique. Les débits avec ces modems analogiques ne peuvent pas dépasser 56 Kbits/s.

Internic (International Network Information Center)
C'est l'instance suprême du réseau Internet, gérée par la société Network Solutions. Les NIC (Organisation nationales) sont responsables de l'enregistrement des adresses IP, et de l'attribution des noms de domaines correspondant.
Voir leurs sites internet respectivcement www.internic.net et www.networksolutions.com

Interopérabilité

l'interopérabilité des matériels et/ou logiciels correspond à la possibilité de connecter et d'utiliser des postes de travail informatique ou téléphonique différents, sur des réseaux hétérogènes de marque différentes. L'intéropérabilité permet de qualifier si tel ou tel matériel ou produit peut fonctionner ou s'interconnecter avec une marque différente. L'intéropérabilité existe aussi dans le monde des opérateurs de télécommunications.

Intranet
Réseau informatique interne au sein d'une même entreprise fondé sur la technologie IP (Internet Protocol), qui permet d'offrir des services du même style que le réseau Internet, mais dédié aux informations locales sur l'entreprise (par exemple, l'annuaire complet des employés, les ressources ou des documents de travails confidentiels). Il permet de bénéficier de la présentation conviviale des informations, à travers le langage HTML autorisant une lecture non linéaire des pages consultées, grâce à l'utilisation de liens hypertexte (on peut passer d'une rubrique à l'autre par un simple "clic" de souris). Son utilisation est ainsi facilitée par une présentation conviviale et pratique, comparable à celle des sites Web que l'on peut consulter sur le réseau mondial Internet. (voir extranet).

IOT (Inter Operator Tarifs)
Propres à chaque négociation entre opérateurs mobiles. Ils représentent la tarification Internationale appliquée entre les opérateurs mobiles pour les flux d’itinérance et ne portent que sur les flux entrants sur le réseau de l’opérateur visité.

IP (Internet Protocol)
protocole de télécommunications de couche 3 sur lequel est basé le réseau Internet. Il permet de faire communiquer des machines ensembles via des réseaux hétérogènes (Ethernet, ATM, Token Ring,etc...).
utilisé sur les réseaux qui servent de support à Internet et permettant de découper l'information à transmettre en paquets, d'adresser les différents paquets, de les transporter indépendamment les uns des autres et de recomposer le message initial à l'arrivée. Ce protocole utilise ainsi une technique dite de commutation de paquets. Sur Internet, il est associé à un protocole de contrôle de la transmission des données appelé TCP (Transmission Control Protocol) ; on parle ainsi du protocole TCP / IP.
Voir la RFC 791 en cliquant ici pour obtenir plus d'informations en francais.

IPL
Acronyme de Initial Program Load (Chargement de programme initial).

IPP (Internet Presence Provider)
Fournisseur d'accès prenant en charge les services Web d'une entreprise.

IrDA ( Infrared Data Association )
norme de connectivité sans fil par rayonnement infrarouge entre, par exemple, un PC et une imprimante.

IRTF (Internet Research Task Force)
Coordonne les développements techniques à long terme sur Internet.

Iridium
Il s'agissait à l'époque d'un projet de Motorola destiné à couvrir le monde entier avec 88 satellites ( 66 + 22 supplémentaires ), répartis par groupe de 11, sur 7 orbites basses différentes, de façon que chaque point des 2849 cellules terrestres soit couvert en permanence par plusieurs satellites en cas de panne. La constellation de satellites Iridium se compose nominalement de 66 satellites répartis sur 6 plans orbitaux espacés d'environ 30 degrés en longitude. Ils évoluent à environ 780 km d'altitude selon un plan orbital incliné à 86,4 degrés par rapport à l'équateur terrestre. Ce projet a failli mourir de lui même, mais le consortium Boeing s'est payé ceux-ci pour 25 millions de dollars. Les satellites de la constellation Iridium servent à transmettre des communications téléphoniques effectuées à partir d'appareils portables un peu plus gros qu'un gros cellulaire mais effectuées de partout dans le monde sans les limites de couverture territoriale qui handicapent les cellulaires. Il faut savoir que ces pays ne sont pas couvert :
- Hongrie
- Pologne
- Corée du nord
- Sri Lanka nord
Pour des raisons politiques, et ceux-ci également :
- Cuba
- Irak
- Iran
- Libye
Pour cause d'embargo américain.
Source des données.
Il faut noter que quatre satellites sont déjà retournés chez nous en se désintégrant en rentrant dans l'orbite terrestre. Pour ceux que cela interesse, cliquez ici pour la LISTE DES SATELLITES IRIDIUM PAR PLAN ORBITAL ET POSITION DANS CE PLAN

IRQ
Acronyme de Interrupt ReQuest (Demande d'interruption). Bien connu de l'IBM PC et du MS DOS.

ISDN (Integrated Services Digital Network).
Réseau de transmission data et de communications vocales synchrones numérique.
Voir la définition du mot RNIS.

ISO (Organisation internationale de normalisation, International Organization for Standardization)
Organisation internationale qui regroupe les instituts nationaux de normalisation de plus de cent pays : AFNOR pour la France, BSI pour la Grande-Bretagne, ANSI pour les Etats-Unis, DIN pour la République fédérale d'Allemagne, etc. Les travaux de l'ISO concernent tous les domaines industriels, à l'exception de l'électronique et de l'électricité qui sont du ressort de la Commission électrotechnique internationale (CEI). Pour l'informatique et les télécommunications, l'ISO et la CEI ont formé un Comité technique commun ( ISO-IEC/JTC 1). Pour consulter leur site, cliquez ici.

ISP (Internet Service Provider).
Fournisseur d'accès Internet, voir aussi provider ou FAI.

Itinérance :
Au sein de votre réseau d'origine, cette fonction signifie que votre téléphone établit automatiquement des procédures de communication avec différentes stations de base radio lorsque vous vous déplacez. L'itinérance internationale signifie que vous pouvez utiliser d'autres réseaux que votre réseau d'origine lorsque vous voyagez à l'étranger.

Itinérance intelligente :
Enregistre les PC/les téléphones mobiles auprès de fournisseurs de services acceptables, garantissant aux clients de téléphonie mobile le meilleur service quel que soit le lieu où ils se trouvent. L'itinérance intelligente permet de définir le système préféré et des étiquettes alphanumériques à afficher lorsque le téléphone est connecté au système correspondant.

Itinérance internationale :
Fonction de téléphonie mobile qui vous permet de basculer vers des réseaux offrant une couverture à l'étranger. Votre téléphone mobile sélectionne automatiquement un réseau ou un système (votre réseau d'origine), mais si celui-ci n'est pas à portée ou s'il est indisponible, il choisit un autre système. L'itinérance internationale repose sur des accords entre opérateurs dans différents pays aussi dénommée, roanning en anglais.

 

 

Informations légales

Tous les produits mentionnés ou marques citées sont des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous la référence N° 810165.

© Copyright 2002-2006 - Tous droits réservés.
Reproduction partielle (ou totale) strictement interdite sans une autorisation écrite de l'auteur.