Flux RSS en xml
Page d'accueil du site... Le forum PABX en direct...Cliquez ici pour envoyer un email au webmaster !
 Menu principal Bonjour, nous sommes le                                            Plan du site
Présentation
Nouveautés

 GLOSSAIRE DES TERMES TECHNIQUES ( LETTRE B )

 Cliquez sur la lettre de votre choix ci-dessous, pour lire la définition d'un terme technique ou d'un acronyme...

  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T U  V  W  X  Y  Z  1-0


  INFORMATIONS LEGALES


Auteur : Marc Chutet

Dernière mise à jour : 14 février 2006

Cette page essaye d'identifier et d'expliquer des termes techniques spécialisées, dans leur contexte. Plusieurs sources d'inspirations comme des cours, ou des documentations, ou des explications seraient trop longues à énumérér ici, je remercie donc tous les auteurs ou interprètes.

Cette page, ainsi que toutes les pages de ce site internet sont protégées par le code de la
propriété intellectuelle
, et par la Loi de l'Economie Numérique.
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous la référence N° 810165.

Certains sites exterieurs n'hésitent pas à reprendre ces informations SANS AUCUNE AUTORISATION.
Merci donc de respecter le travail de l'auteur, et des rapporteurs, et de ne pas cautionner le piratage.

Toute copie partielle ou totale, sous tout format électronique, même web et papier doit :
1) obligatoirement être accompagnée de cette présente note d'information légale,
2) obligatoirement être autorisée par l'auteur (et par lettre manuscrite signée),
2) obligatoirement être accompagnée de la source d'information (http://www.pabx-fr.com),
AVANT TOUTE UTILISATION PAR UN TIERS !

En cas d'erreur, de demande de rajout, ou de modification (ce qui est d'ailleurs la bienvenue), merci d'écrire au webmaster en cliquant sur bouton identifié Contact en haut de la page et de suivre les instructions.

Statistiques
Download
Liens personnels
Cryptographie
IP-TCPIP-UDP-RFC
 PABX
Présentation
Configurations
Téléphonie sur IP
Voix sur IP (VOIP)
Newsletter
 Télécommunications
Indicatifs Intern.
Plan num. français
Liens Télécoms.
World
Callshop/Callbox
Glossaire
 GSM-WIFI-WIMAX
GSM Phase II
WAP
GPRS - EDGE
UMTS
Envoi de SMS
WiFi
WIMAX



translate in english
B

Backdoor

(Français : Porte dérobée) Un programme backdoor (littéralement porte arrière mais traduit par porte dérobée) est un petit bout de code introduit en général par un pirate informatique pour pouvoir ouvrir un accès dérobé sur un système informatique et ainsi prendre le contrôle de celui-ci quand il le désire.

BACKUP ou (Sauvegarde)
copie de secours d'un fichier ou d'un ensemble de fichiers sur un support quelconque.
 
indicateur BECN (Backward Explicit Congestion Notification)
cet octet permet d'indiquer à l'équipement receveur la présence éventuelle d'une congestion.Backbone ou Cœur de réseau : désigne l'épine dorsale d'un réseau de télécommunications. Les réseaux backbone des opérateurs sont des artères à très haut débit de transmission, qui relient les principaux nœuds du réseau, et sur lesquelles des liaisons de plus faible capacité de transmission sont raccordées. On distingue les réseaux backbone nationaux, régionaux ou mondiaux lorsque ces artères couvrent le territoire d'un pays, d'un groupe de pays (backbones européens) ou l'ensemble de la planète.
 
bande de base (baseband)

Bande de fréquences occupée par un signal avant sa modulation en vue d'une transmission, ou après démodulation.

bande de fréquences (frequency band)
Ensemble continu des fréquences comprises entre deux fréquences spécifiées. La bande de fréquences transmise par le téléphone est : 300 - 3400 Hz.

Bande passante
Désigne la capacité de transmission d'une liaison de transmission. Elle détermine la quantité d'informations (en bits/s) qui peut être transmise simultanément.

BAS (Broadband Access Server)
équipement dont la fonction est de gérer le transport de données en mode ATM dans le cadre des offres d'accès à Internet par ADSL. Sur le réseau de France Télécom, chaque BAS regroupe le trafic ATM issu d'une dizaine de DSLAM. Un BAS gère donc le trafic de l'ensemble des lignes ADSL situées dans les zones couvertes par les DSLAM qui lui sont connectés. La zone ainsi couverte par un BAS est appelée "plaque" par France Télécom. Il est établi un circuit ATM "montant" et un circuit ATM "descendant" entre chaque client connecté et le BAS auquel il est raccordé.
 
Batteries

- Lithium / Ion
Désigne les batteries pour téléphones mobiles à base de ces deux éléments chimiques.
- NiCd
Abréviation désignant les batteries pour téléphones mobiles à base de nickel-cadmium convenant à un usage général. Les batteries NiCd sont robustes et longue durée.
- NiMH
Abréviation désignant les batteries pour téléphones mobiles à base de nickel-metal hydrure. Type de batterie particulièrement intéressant pour un usage intensif. Les batteries NiMH ont une puissance plus importante à taille égale que les batteries NiCd , car elles peuvent toujours être complètement chargées. Les batteries NiMH sont également plus respectueuses de l'environnement.
 
BER (Basic Encoding Rules)

BER est une règle de codage ASN.1 des certificats numériques X.509, définie dans le standard X.690
 
Bibande

Ce terme désigne les téléphones mobiles ou dispositifs mobiles qui peuvent fonctionner sur deux bandes de fréquences différentes : le plus souvent, en 900/1800 MHz (bibande Europe), mais aussi en 900/1900 MHz (bibande USA) ( voir également Tri-Mode ).

Bibande/Tribande/Quadribande:
un terminal bibande fonctionne sur les bandes de fréquence 900 et 1800 MHz, qui correspondent aux réseaux des 3 opérateurs français. Lorsqu'il est tribande, un terminal peut aussi fonctionner sur la bande 1900 MHz, principalement utilisée aux Etats-Unis. Lorsqu'il est quadribande, il ajoute la bande 850 MHz, récemment adoptée aux Etats-Unis.

BGP
Border Gateway Protocol.
Sa dernière version 4 est décrit dans les RFC 1771 à 1774. Il s'agit d'un protocole de routage adapté aux réseaux complexes à topologie maillée.
Chaque routeur utilisant le protocole BGP maintient une table de routage qui comprend des listzq de tous les chemins possibles vers un réseau particulier. Les routeurs sont regroupés au sein de Systèmes autonomes (Autonomous Systems : groupes de routeurs sous une même autorité d'administration). Les routeurs BGP s'échangent des informations de routages une première fois de manière totale lors de leur initialisation puis de façon incrémentale.
Lorsqu'un routeur se connecte pour la première fois sur le réseau, les routeurs BGP s'échangent entièrement leur table de routage. Lorsque la table de routage change, le routeur BGP envoie la portion qui a été modifiée.
Les routeurs n'envoient pas de messages de mises à jour périodique de routage.

BiBop
Téléphonie de poche bon marché lançé à Paris en 1993. De la taille d'une calculette, il ne pesait que 200 g et fonctionnait sur la fréquence de 864 Mhz. Les bornes radio avaient une portée de 200 mètres et ne geraient que 6 communications simultanées. De plus, les appels entrants étaient impossibles. Ce système a été très vite concurrencés par le DECT, standard européen choisi par Alcatel et Siemens. Système abandonné de nos jours.
 
Biclé

La biclé (ou paire de clés) est constituée de deux clés asymétriques associées : privée et publique (e.g. biclé RSA).
 
BiMode

Les téléphone mobiles bi-mode fonctionnent sur plusieurs réseaux (par exemple, numérique et analogique), ce qui est particulièrement utile lorsque vous voulez disposer des avantages d'un téléphone numérique, mais que vous vous déplacez fréquemment dans des zones où seuls les services analogiques sont disponibles ( voir également Tri-Mode ).
 
BIT ( Binary digit ou élément binaire )

Le bit est la plus petite valeur utilisée pour coder une information. Elle s'exprime sous forme de 0 ou de 1, qui sont le langage des circuits électroniques (ouvert / fermé). On le note généralement par 0 (zéro) ou 1 (un). Par extension, unité binaire de capacité de mémoire. On le retrouve dans de nombreux noms d'unités, par exemple l'unité de débit "bit par seconde" (symbole bit/s) et ses multiples : kbit/s, Mbit/s, Gbit/s.
 
Bloc numérique

un bloc numérique correspond au regroupement de plusieurs communications sur un même support physique de transmission, grâce à une technique appelée multiplexage. Dans la norme de transmission PDH (Plesiochronous Digital Hierarchy), traditionnellement utilisée sur les réseaux de télécommunications, les communications peuvent être regroupées en blocs primaires numériques ou BPN (30 communications), puis en blocs secondaires numériques ou BSN (120 communications), puis en blocs tertiaires numériques (480 communications), puis en blocs quaternaires numériques (1920 communications). Chaque bloc numérique correspond à un débit ou à une capacité, exprimée en bits par seconde, le bit désignant l'élément binaire numérique de base (qui peut prendre deux valeurs : 1 ou 0). Ainsi le BPN correspond à un débit de 2Mbit/s. Dans le cadre de l'interconnexion, la tarification peut être établie en fonction de la capacité de transmission, exprimée en BPN.
 
BLC
Boucle locale en cuivre, par opposition à la Boucle Locale Radio. Ces expressions sont désormais remplacées par celles de "réseaux d'accès ( numérique ) filaire" ou radio " Access Network ", de façon à éviter la confusion avec les nouvelles architectures de réseau en anneau qui sont maintenant proposés pour la distribution optique.
 
BLR
Boucle locale radio.

Bluetooth
Technologie de communication par radiofréquence pour des objets portables. Cette technologie fonctionne dans la bande de fréquence 2,45 Ghz (bande de 2400 à 2483,5 Mhz) avec une portée de 50 mètres sans amplificateur et un débit nominal de 1,6 Mbps. 79 canaux sont disponibles et 8 appareils peuvent fonctionner simultanément.

BLUETOOTH :
Technologie de transmission sans fil permettant de connecter un téléphone mobile à un ordinateur ou un PD(pour la synchronisation de l'agenda, l'envoi de photos) ou à une oreillette pour téléphoner en mode mains-libres.
 
Borne RLAN (ou points d'accès, "access point")
installation qui permet à un utilisateur de se connecter par une liaison radio en 2,4 GHz ou en 5 GHz à un réseau haut débit par exemple à un réseau Ethernet ou un accès ADSL.
 
Boucle locale ( local loop )
ensemble des liens filaires ou radioélectriques existant entre le poste de l'abonné et le commutateur d'abonnés auquel il est rattaché. La boucle locale est ainsi la partie du réseau d'un opérateur qui lui permet d'accéder directement à l'abonné.
 
Boucle locale radio
elle consiste à établir un réseau de boucle locale en substituant aux fils de cuivre qui équipent aujourd'hui les réseaux une technologie radio offrant l'avantage d'une plus grande souplesse pour le déploiement des infrastructures.
 
Booster
Accessoire permettant d'augmenter la puissance d'un portatif dans une voiture. Ce booster permet de passer à une puissance de 5W. Il est très utile dans les endroits moins couverts par les opérateurs.
 
BRI (Anglais : Basic Rate Interface)
Accès de base au RNIS. Composé de 2 canaux B (2 * 64 Kbps) pour les données et d'un canal D (16 Kbps) pour la signalisation (et l'accès à Transpac par exemple)
 
Broadcast
Trame de diffusion.
Trame envoyée à l'ensemble des hôtes d'un réseau.
Un exmple de broadcast est utilisé par le protocole ARP pour rechercher l'hôte qui possède une adresse IP.

bruit (noise)
Phénomène apparemment aléatoire de même nature qu'un phénomène déterministe tel qu'un signal en télécommunication.
Généralement, un bruit peut être considéré comme un signal non désiré accompagnant un signal désiré. Il est utilisé par exemple dans les systèmes de loto minute dans les bureaux de tabac ( génération des numéros par l'intermédiaire du bruit ).

 
BSC (Binary Synchronous Communication)
Procédure de transmission synchrone de blocs de 8 bits dans un environnement IBM.Contrôleur de station de base. Elément de contrôle de la station d’émission et de réception. En particulier, c’est le terme retenu pour la station du GSM. Le BSC gere une ou plusieurs BTS, il gère les ressources radio : c'est à dire les sauts de fréquence, les handovers (Itinérances : passage d’une cellule à une autre au cours d’une communication), mais aussi de l'allocation des canaux radio.
 
BSC (Base Station controller)
Contrôleur GSM de station de base. Cet équipement commande une ou plusieurs BTS et gère la ressource radio.
 
BSS (Base Station Sub-system)
Sous-système de station de base.
 
BTS (Base Transceiver Station)
Station de base. Station fixe d'un système mobile.
Le BTS gère une cellule, il définit entre autre la taille de la cellule suivant l'environnement. Ainsi dans une zone urbaine, on déploiera plus de BTS que dans une zone rurale. Le BTS assure également les transmissions radio entre les mobiles et le réseau. Une BTS gére au maximum deux sous-porteuses radios, soit environ une centaine de canaux GSM simultanément.
 

BTS (Base Transceiver Station Equipment)
Equipement GSM composé des émetteurs/récepteurs radio et constituant l'interface entre le BSC et les terminaux mobiles.

 

Informations légales

Tous les produits mentionnés ou marques citées sont des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous la référence N° 810165.

© Copyright 2002-2006 - Tous droits réservés.
Reproduction partielle (ou totale) strictement interdite sans une autorisation écrite de l'auteur.